Présentation de la SAAS

1. Population accueillie

La S.A.A.S. permet de poursuivre la prise en charge de patients précédemment hospitalisés au long cours dans les services de psychiatrie des hôpitaux généraux du littoral, à savoir le C.H.A.M. de RANG DU FLIERS, le C.H. Duchenne de BOULOGNE sur mer, le C.H. de CALAIS.

Cette structure représente une solution alternative à l’hospitalisation classique de psychiatrie adulte et s’adresse à des patients adultes handicapés psychiques « stabilisés » respectant les règles de vie.

La SAAS accueille des patients en phase de stabilisation des troubles psychopathologiques. Cette solution alternative à l’hospitalisation a pour but de prévenir les processus de chronicisation, d’assurer une prise en soins de la personne afin d’envisager une orientation vers une structure médico-sociale la plus adaptée ou en appartement thérapeutique voire d’envisager le retour au domicile.

2. Capacité d’accueil

La SAAS peut accueillir 30 personnes en hospitalisation temps plein, réparties sur deux unités fonctionnelles de 15 lits chacune.

3. Conditions d’admission

Avant tout entrée, il est organisé une commission d’admission pour tous les patients. La procédure d’admission permet une meilleure connaissance des patients et la mise en place d’un projet thérapeutique dès son arrivée (motif d’entrée, anamnèse, axes du projet thérapeutique à travailler). Les risques présentés par le patient sont mieux anticipés (risque de troubles du comportement, de sortie à l’insu du service, etc.).

L’équipe composée du cadre, d’un infirmier et d’une assistante sociale se déplace vers les centres hospitaliers pour rencontrer les patients susceptibles d’entrer dans la structure. Un échange avec les  équipes soignantes permet de faire le lien entre le projet du CH et le projet de la SAAS, pour ne pas avoir de rupture de parcours.

L’admission en SAAS est prononcée par le Directeur de l’EPSM, sur avis de la commission d’admission. Les critères d’étude des dossiers sont les suivants :

  • La limite d’âge pour accueillir les patients est fixée à 60 ans maximum à l’admission.
  • Toute modalité d’hospitalisation « sous contrainte » devra avoir été levée avant l’admission.
  • L’admission est soumise à une période d’essai fixée à trois mois afin d’évaluer la pertinence de l’hospitalisation étant entendu qu’en cas d’essai non concluant le patient retourne dans son établissement d’origine.

4. Conditions d’accueil

a) Les unités

La SAAS est composées de 2 unités fonctionnelles de 15 lits. L’unité 1 accueille les patients les plus autonomes, stabilisés et avec projet de sortie.  L’unité 2 accueille les patients ayant besoin de guidance dans les actes de la vie quotidienne et dont les activités proposées sont à visée éducative.

b) Descriptif des chambres

Chaque chambre est individuelle. Elle est équipée d’un lit, d’une commode, d’un placard intégré et d’une télévision. Une salle de bain et des WC privatifs sont adossés à chaque chambre.

L’entretien de la chambre est réalisé par le patient, une fois par semaine avec l’aide des soignants.

c) Lieux communs

La SAAS dispose de 2 salles à manger, dont une équipée sous forme de self, avec des tables rondes afin de favoriser la communication entre les patients. Le fonctionnement du self permet aux patients de retrouver une certaine autonomie. Dans le cadre de la réhabilitation psychosociale, chaque unité est dotée d’un espace « linge » avec une machine à laver. Une salle de réunion permet d’accueillir les patients lors des groupes de parole mis en place.

Plusieurs salles d’activités sont mises à disposition pour les ateliers :

  • Bois,
  • Manuel,
  • Esthétique / bien-être,
  • Musique,
  • Médiathèque,
  • Bains détente,
  • Jardin (en extérieur).

d) La restauration et le suivi diététique

Le service de restauration est assuré sur place par la cuisine centrale en liaison chaude. Le service de restauration propose tout au long de l’année des repas à thème, des gâteaux d’anniversaire et des goûters améliorés afin de diversifier l’offre hôtelière. Les résidents peuvent se rendre une fois par semaine au restaurant du personnel. Les menus de la SAAS  sont élaborés en fonction des goûts des résidents.

La distribution des repas est assurée aux horaires suivants :

  • Petit déjeuner de 7h30 à 9h30
  • Déjeuner de 12h à 13h
  • Goûter de 16h à 16h30
  • Dîner de 19h à 20h

Une diététicienne  adapte en cas de besoin, la texture et le régime du repas, sur prescription médicale. Les patients peuvent solliciter la diététicienne pour un rendez-vous.

e) Les permissions

Le type d’hospitalisation étant en Hospitalisation Libre (HL), les patients sortent de l’Etablissement sur avis du Médecin et accord du Directeur (formulaire  de permission).

5. Objectifs du service

Le pivot central de la prise en charge consiste à amener le patient à l’autonomisation et/ou à la restauration de son capital santé afin de réaliser un projet d’orientation individualisé. L’objectif ciblé est d’utiliser les ressources du patient (patient acteur) pour les renforcer en lui permettant de recouvrir un pouvoir d’agir sur sa qualité de vie. En ce sens, la SAAS prend, pour de plus en plus de patients, un virage autour de la réhabilitation psychosociale.

Le projet de soins s’appuie la réalisation de soins thérapeutiques, éducatifs, sociaux individualisés, spécifique à la personne et à la maladie, sur le maintien et le développement des habiletés sociales, renforcés par la psychothérapie institutionnelle, la dynamique de groupe, les ateliers psychothérapiques et donc la réhabilitation psychosociale.

La réhabilitation psychosociale et la préparation du projet de sortie

La réhabilitation est l’un des axes fort que la SAAS priorise, même si cela ne concernera que certains patients.

La réhabilitation psychosociale améliore le fonctionnement de la personne pour qu’elle puisse atteindre plus facilement la réussite de ses objectifs personnels. C’est une prise en charge adaptée aux déficits, aux symptômes donc à la plupart des patients hospitalisés à la SAAS.

La présence de l’assistante du service social permet d’établir, de coordonner et de structurer les dossiers d’admission, le suivi des dossiers MDPH, d’orienter les patients vers des structures adaptées telles que la Maison d’Accueil Spécialisée, les foyers de vie, les familles d’accueil, les maisons de retraite.

L’assistante du service social accompagne également les patients lors des visites de préadmission, établit ou rétablit les liens avec la famille, les tuteurs et permet les démarches administratives auprès des organismes sociaux notamment lors des sortie.

De plus, un travail de partenariat a été mis en place avec des nouvelles structures d’accueil afin de permettre aux patients une intégration progressive séquentielle (Foyers, EHPAD, MAS, etc.). Des journées d’observation ont lieu sur la SAAS et sur les structures accueillantes.

6. Les modalités de prise en charge

La vocation de la SAAS est de réunir la triade soins, orientation et réhabilitation. L’objectif est de permettre à ces personnes de bénéficier d’une prise en charge avec un rythme et un cadre de vie agréables et adaptés à leurs besoins.

Organigramme de la structure :

Organigramme saas idac camiers

7. Le Projet Personnalisé

Un travail est réalisé dès l’arrivée du patient avec l’anticipation des risques et la mise en place d’un projet personnalisé et gradué. Un référent est nommé pour chaque patient. Des temps préparatoires de synthèses sont prévus. Des réunions régulières permettent de réviser les axes du projet personnalisé avec le patient placé au cœur de son projet.

Le Projet personnalisé a vocation à éclairer la pratique quotidienne des professionnels et à servir de point d’appui pour le dialogue et les échanges avec les usagers

8. Activités

Les activités sont proposées, en lien avec le Projet Personnalisé de chaque patient :

  • En partenariat avec l’Association Sportive et Culturelle des Etablissements en Santé Mentale :
    • Tir à l’arc,
    • Stages d’équitation,
    • Stages multi sports.
  • Cirque,
  • Musique,
  • Chant,
  • Théâtre,
  • Piscine,
  • Activités en lien avec le Conservatoire des Espaces Naturels
  • P.A.,
  • Médiation animale,
  • Sorties diverses (restaurant, achats de vêtements et de produits d’hygiène),
  • Repas à thème,
  • Pâtisserie,
  • Cuisine (plaisir ou rééducatif),
  • Hygiène alimentaire,
  • Coiffure et esthétique sur l’extérieur,

9. Désignation d’une personne de confiance

La personne qui entre à la SAAS peut désigner par écrit une personne de confiance (art L 1111-6 du code de la Santé Publique). La personne de confiance sera consultée en cas où le patient ne peut exprimer sa volonté et recevoir toute l’information nécessaire. La désignation est révocable à tout moment

10. Directives anticipées

Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite appelée directives anticipées pour préciser ses souhaits concernant sa fin de vie. Ce document aidera les médecins, le moment venu, à prendre leurs décisions sur les soins à donner, si la personne ne peut plus exprimer ses volontés.

Les directives anticipées vous permettent, en cas de maladie grave, de faire connaître vos souhaits sur votre fin de vie, et en particulier :

  • limiter ou arrêter les traitements en cours,
  • être transféré en réanimation si l’état de santé le requiert,
  • être mis sous respiration artificielle,
  • subir une intervention chirurgicale,
  • être soulagé de ses souffrances même si cela a pour effet de mener au décès.

Les directives anticipées peuvent être rédigées par toute personne majeure.

La personne majeure sous tutelle peut rédiger des directives anticipées avec l’autorisation du juge ou du conseil de famille, s’il existe.

Elles doivent prendre la forme d’un document écrit sur papier libre, daté et signé. Les directives anticipées ont une durée illimitée. Toutefois, elles peuvent être à tout moment modifiées ou annulées.

11. Culte :

La SAAS s’attache à recueillir et respecter la pratique religieuse de chaque patient. Le patient a la possibilité de mettre dans son espace privatif les signes religieux de son choix ainsi que d’y associer les rites et pratiques.

Les habitudes alimentaires en lien avec la pratique religieuse sont recueillies et respectées au sein de la SAAS.

DEMANDE DE CONTACT !

Partagez notre savoir faire sur les réseaux !