Présentation de l’Unité d’Hospitalisation complète “L’ESCALE”

CENTRE D’ACCUEIL ET DE CRISE POUR ADOLESCENTS

Située sur le site de Camiers

POPULATION ACCUEILLIES

D’une capacité d’accueil de 5 lits, cette unité est ouverte aux adolescents des secteurs de Boulogne-sur-Mer, Montreuil Ternois, Calais et Dunkerque depuis septembre 2010.

Elle accueille des adolescents âgés de 11 à 16 ans.

Une convention est signée avec chacun des établissements administrant les intersecteurs voisins (C.H. de Calais, EPSM des Flandres) et avec chacun des médecins chefs de pôle des inter secteurs concernés.

PROJET THERAPEUTIQUE DU CENTRE DE CRISE

La finalité du projet est de réaliser pour chacun des adolescents accueillis une évaluation diagnostique, médico-psychologique et une observation du quotidien qui sera remise au secteur demandeur de l’hospitalisation à la sortie, pour guider un projet de soins.

L’hospitalisation peut être également utilisée pour initier un traitement médicamenteux.

Ce centre fonctionne 24 heures sur 24 et 365 jours par an avec une astreinte médicale permanente.

Il fonctionne dans des indications de crise et de bilans diagnostiques en hospitalisation à durée déterminée.

Ce centre s’adresse aux adolescents présentant des pathologies limites à expression comportementale ou schizotypique, des manifestations comportementales ou dépressives  ou réactionnelles, des troubles de la série névrotique ou psychotique.

SEJOUR DES PATIENTS

L’adolescent peut bénéficier d’entretiens médicaux, d’une évaluation psychologique, d’une observation soignante.

La journée se déroule en deux temps :

  • la matinée réservée aux entretiens médicaux et psychologiques et aux rencontres des partenaires.
  • l’après-midi étant le temps des ateliers collectifs :
  • soit à l’intérieur de l’établissement: ateliers à médiation sportive, à médiation théâtrale, jeux de société (« du jeu dans la pensée »), atelier d’écriture, atelier pictural, etc.…
  • soit à l’extérieur: médiation sportive, sortie nature, sortie culturelle, etc.…

Pour chaque adolescent, un soignant référent a pour mission de coordonner les informations le concernant, en relation avec le médecin référent du service, et l’assistante sociale.

Durant l’hospitalisation, le travail de lien avec la famille et les partenaires socio-judiciaires se poursuit, afin de favoriser un suivi ultérieur par l’équipe de secteur d’origine.

Les repas sont pris au sein de l’unité, dans une salle dédiée, en groupe encadré par les soignants.

Les chambres sont individuelles et séparées des zones dédiées aux ateliers.

FONCTIONNEMENT DE LA STRUCTURE

L’admission est envisagée uniquement à la demande d’un pédopsychiatre ayant effectué la consultation de l’adolescent (en CMP, aux urgences ou en pédiatrie).

Quand l’indication d’hospitalisation a ainsi été posée, le pédopsychiatre « demandeur » contacte l’un des pédopsychiatres de L’Escale, ou le pédopsychiatre d’astreinte de l’IDAC.

C’est ce contact téléphonique entre médecins qui permet de décider, de programmer et de fixer les modalités de l’admission et du séjour,  et aussi de prévoir la sortie.

Admission pour séjour programmé (modalité privilégiée) :

  • Dates et heures de l’admission ET de la sortie fixées au préalable.
  • Courrier ou compte rendu du pédopsychiatre demandeur, expliquant l’indication d’hospitalisation.
  • Fiche de liaison ou compte-rendu d’hospitalisation du service d’origine le cas échéant.
  • Autres documents à fournir obligatoirement avant ou au plus tard le jour de l’admission Autorisations diverses, Règlement intérieur, Examen somatique. Ces documents peuvent être fournis par FAX ou mail de manière à être préparés et/ou remplis en amont de l’hospitalisation.
  • Organisation du transport par le service d’origine, les parents ou le responsable légal.
  • Présence des parents et/ou responsable légal et/ou référent social du mineur lors de son admission.
  • Entretien(s) d’accueil avec remise du livret d’accueil et mise en place du contrat de soins.

Admission non programmée (modalité qui doit rester exceptionnelle) :

  • En cas d’admission non différée, les conditions sont les mêmes, mais un examen somatique doit absolument avoir été effectué par le service d’urgences (ou pédiatrique) d’origine, en plus de la consultation pédopsychiatrique, avant l’admission.
  • Les résultats de cet examen somatique doivent nous être transmis, de même que les différents examens paracliniques, notamment un bilan sanguin et un ECG pour permettre une éventuelle prescription médicamenteuse.

Prises en charges séquentielles :

L’unité accueille également des adolescents des intersecteurs de Boulogne et de Montreuil-Ternois au-delà des accueils de crise.

  • Soit en hospitalisation complète séquentielle
  • Soit en accueil de jour
  • Soit en accueil de nuit

Fin du séjour :

  • Sauf exception, par exemple en cas de retour par transfert, le transport à la sortie est organisé par les parents ou le responsable légal, à la date prévue de fin d’hospitalisation.
  • Concertation avec les partenaires (notamment responsables légaux) pour établir les modalités d’orientation et de suivi après l’hospitalisation.
  • Un document de fin d’hospitalisation (courrier, compte-rendu, synthèse, fiche de liaison, selon la situation) sera remis à la sortie ou envoyé dans les 8 jours au médecin « adresseur » et au médecin traitant.
DEMANDE DE CONTACT !

Partagez notre savoir faire sur les réseaux !