Présentation de la MAS

  1. Population accueillie

La M.A.S accueille des résidents porteurs de polyhandicap acquis de naissance présentant une déficience intellectuelle associée à des troubles psychiques ou à des troubles du comportement de la personnalité et/ou du développement. Le degré d’autonomie nécessite l’accompagnement par des professionnels pour l’accomplissement des actes de la vie quotidienne.

Ils sont orientés par la Maison Départementale pour Personnes Handicapées (M.D.P.H).

  1. Capacité d’accueil

La M.A.S accueille 90 résidents dont 89 en hébergement permanent et un lit de répit prévu les usagers pris en charge par l’Unité d’Accompagnement et de Soutien.

  1. Conditions d’admission

Avant toute entrée, une commission d’admission est organisée pour tous les résidents. La procédure d’admission permet une meilleure connaissance des résidents.

L’entrée en M.A.S reste une étape importante dans le parcours de vie de la personne et de l’entourage. Une demande de dossier d’admission est envoyée soit par e-mail ou voie postale. Le retrait du dossier peut se faire également au secrétariat.

Lors de la réception du dossier d’admission, la secrétaire vérifie l’intégralité des pièces administratives nécessaires pour la commission d’admission. La commission d’admission s’étant prononcée favorablement, la visite de préadmission peut être programmée.

Cette visite est organisée par le cadre de santé chargé d’appeler la famille et/ou le responsable légal de l’usager. La visite dure en moyenne une heure en présence des professionnels éducatifs et paramédicaux. L’usager et sa famille et/ou représentant légal sont reçus par le médecin. Puis le cadre de santé leur propose, une visite de la chambre et des lieux de vie. Une présentation de l’organisation de l’établissement est abordée pour l’entretien du linge, la restauration, les activités socio thérapeutiques et psychocorporelles, la prise en charge paramédicale, les horaires de visites, les permissions, sorties, et vacances.

L’équipe pluridisciplinaire retrace le parcours de l’usager sur la fiche « histoire de vie », afin de connaître ses habitudes de vie. Suite à la visite de préadmission en amont de la période d’observation, l’assistante sociale accompagne la famille ou le représentant légal, rencontrer le personnel des admissions.

Une période d’observation  d’une semaine renouvelable est proposée au futur résident. En fin de période un bilan médical et paramédical est réalisé.

Une rencontre privilégiée avec la secrétaire et le représentant légal est programmée afin d’expliquer et de remettre le contrat de séjour, et le règlement de fonctionnement en double exemplaire. L’admission définitive prend effet après la période d’observation. L’équipe réalise un inventaire des vêtements du résident, elle informe de l’organisation concrète d’une journée.

L’éducateur spécialisé rencontre le résident afin de définir les premiers axes de prise en charge thérapeutique.

  1. Conditions d’accueil

a) Les unités

La M.A.S est composée de 8 unités comprenant 10 à 12 lits. Chaque unité de 10 lits comprend 8 chambres individuelles et une chambre double.

Chaque unité de 12 lits comprend 8 chambres individuelles et deux chambres doubles.

b) Descriptif des chambres

Pour les unités Lilas, Azur, Amande, Corail, Ivoire, chaque chambre est équipée d’un lit, d’une commode, d’un placard intégré et d’une télévision, et d’un rail de transfert, d’une salle de bain et des toilettes adossés à deux chambres.

Pour les unités Carmin, Lagon, Havane,  chaque chambre est équipée d’un lit, d’un placard intégré et de deux salles de bain et toilettes.

c) Lieux communs

Toutes les unités disposent d’une salle de vie et d’un salon.  Des salles d’activités permettent de réaliser des activités manuelles, de la musique, de l’esthétique, de la médiation animale, détente sensorielle, atelier culinaire, etc.

d) La restauration et le suivi diététique

Le service de restauration est assuré sur place par la cuisine centrale en liaison chaude.

Le service de restauration propose tout au long de l’année des repas à thème, des gâteaux d’anniversaire et des goûters améliorés afin de diversifier l’offre hôtelière.  Les résidents peuvent se rendre une fois par mois au restaurant du personnel.

Les menus de la M.A.S  sont élaborés en fonction des goûts des résidents. La distribution des repas est assurée aux horaires suivants :

  • Petit déjeuner de 7h30 à 9h30
  • Déjeuner de 12h à 13h
  • Goûter de 16h à 16h30
  • Dîner de 19h à 20h

Une diététicienne  adapte en cas de besoin, la texture et le régime du repas, sur prescription médicale. Les familles/représentants légaux peuvent solliciter la diététicienne sur rendez-vous.

e) Les permissions

La famille ou le représentant légal a la possibilité de solliciter une permission pour son proche. La permission doit être annoncée suffisamment tôt pour ne pas perturber l’organisation du service (délai de prévenance de 24 heures). Un imprimé de sortie en permission est à remplir par les familles et les professionnels. Il précise le lieu de permission et les dates et heures de sortie et de retour prévus. En cas de sortie d’une durée supérieure à 48h, se rapprocher des Infirmiers pour obtenir une ordonnance des traitements en cours afin de se fournir en pharmacie de ville.

  1. Les missions de la MAS

Les missions générales sur la qualité et la continuité de l’accompagnement[1] en Maison d’Accueil Spécialisée doivent :

  • « Favoriser, quelle que soit la restriction de l’autonomie, la relation aux autres et l’expression des choix et du consentement, en développant toutes les possibilités de communication verbale, motrice ou sensorielle, avec le recours à une aide humaine, et, si besoin, à une aide technique ;
  • Développer les potentialités, par une stimulation adaptée tout au long de l’existence ;
  • Maintenir les acquis et favoriser les apprentissages et l’autonomie par des actions socio-éducatives adaptées, en accompagnant dans l’accomplissement de tous les actes de la vie quotidienne ;
  • Favoriser la participation à une vie sociale, culturelle et sportive par des activités adaptées ;
  • Porter une attention permanente à toute expression d’une souffrance physique ou psychique ;
  • Veiller au développement de la vie affective et au maintien du lien avec les familles ou les proches ;
  • Garantir l’intimité en préservant un espace de vie privatif ;
  • Assurer un accompagnement médical coordonné garantissant la qualité des soins ;
  • Privilégier l’accueil des personnes par petits groupes au sein d’unités de vie ».

     6. Les modalités de prise en charge

Afin de répondre aux besoins individuel des résidents, il est nécessaire qu’une équipe pluridisciplinaire, composée comme le précise l’organigramme ci-dessous, de professionnels issus du domaine médical, paramédical et éducatif. C’est pourquoi, il est essentiel que le projet personnalisé du résident soit réalisé  dans un délai de 6 mois.

Organigramme de la structure :

Mas - IDAC CAMIERS

  1. Prestations médicales et paramédicales :

Conformément à la demande de l’assurance maladie, tout résident devra nommer un médecin référent qui pourra être le médecin traitant habituel ou un autre médecin de son choix.

  • Présentation de la prestation

Elle recouvre les prestations médicales réalisables par le médecin référent et paramédicales nécessaires à la prise en charge des affections somatiques des résidents de la MAS.

Les dépenses contenues dans ces tarifs sont financées par l’assurance maladie.

 Le personnel paramédical assure la mise en œuvre des traitements prescrits et apporte, si besoin, l’aide nécessaire aux résidents dans l’accomplissement des actes de la vie quotidienne, repas, toilette, habillage, déplacements, hygiène de l’élimination.

 La surveillance médicale consiste notamment à :

 Etablir l’état de santé de tout résident récemment entré dans la structure ;

  • Faire un examen de santé de tout résident au moins une fois par an ;
  • Décider si l’affection dont souffre le résident peut être soignée sur le site de la MAS ou nécessite une hospitalisation ou la recherche d’un établissement mieux équipé. Cependant, la décision de transfert est prise en fonction de l’urgence et en concertation avec les différentes parties ;
  • Coordonner l’action des médecins spécialistes et paramédicaux intervenant auprès du résident ;
  • Prescrire les régimes ou compléments alimentaires.

Les consultations et les transports :

Les prises de rendez-vous pour les consultations sont effectuées par les infirmiers de la MAS. Les transports sont assurés, quand cela est possible, par les professionnels. L’accompagnement pour les consultations  peut également être assuré par la famille et/ou représentant légal.

  1. Le Projet Personnalisé

L’Agence Nationale de l’Evaluation et de la Qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) précise dans le cadre de ses recommandations « les attentes de la personne est le projet personnalisé », dont l’objectif principal est de donner des points de repères pour favoriser l’expression et la participation de l’usager, tant dans la conception de la  mise en œuvre du projet.

Le projet personnalisé est décliné en plusieurs étapes :

  • Les premiers contacts avec l’usager,
  • L’analyse de la situation,
  • La phase de construction du projet personnalisé avec la famille / représentant légal, résident et équipe pluridisciplinaire.
  • La mise en œuvre du projet personnalisé,
  • L’évaluation.

Lors de la réalisation de chaque projet personnalisé, chaque activité proposée cible un ou plusieurs objectifs à atteindre pour le résident. Ainsi, pour une même activité, l’objectif sera différent pour le résident qui en bénéficie.

  1. Activités

Les activités socio thérapeutiques doivent répondre aux besoins des résidents, en fonction de projet de soin individualisé et du projet personnalisé élaboré par l’équipe pluridisciplinaire.

Les activités se déroulent à la fois à la MAS dans les salles d’activités prévues à cet effet, soit dans  les unités de vie. Certains locaux sont mutualisés pour être mis à disposition de la MAS (pataugeoire de l’IME, salon de coiffure de l’EHPAD). Certaines activités sont prévues à l’extérieur de la MAS (piscine, médiathèque, restaurant, sorties nature….). La MAS dispose de véhicules destinés au transport des résidents, un des véhicules permet d’accompagner des résidents à mobilité réduite.

La notion de temps donne des repères indispensables aux résidents atteints de troubles cognitifs. Chaque activité est planifiée et préparée en amont.

Les activités sont proposées, en lien avec le Projet Personnalisé de chaque résident :

  • Cirque,
  • Musique,
  • Chant,
  • Piscine pour les résidents continents et incontinents,
  • Activités en lien avec le Conservatoire des Espaces Naturels,
  • Médiation animale,
  • Sorties diverses (restaurant, vêture, achats hygiène),
  • Repas à thème,
  • Pâtisserie,
  • Cuisine (plaisir ou rééducatif),
  • Hygiène alimentaire,
  • Coiffure et esthétique,
  • Balnéothérapie,
  • Détente sensorielle,
  • La pataugeoire
  • La gymnastique adaptée
  • La ferme pédagogique
  • L’expressivité corporelle
  1. Le Conseil de la Vie Sociale (C.V.S)

Le conseil de la vie sociale est une instance réglementaire. Il donne des avis et fait des propositions sur toute question intéressant la vie de la M.A.S. Un règlement intérieur organise son fonctionnement. Cette instance se réunit au moins trois fois par an.

Un représentant des usagers et/ou représentant des familles peut être élu, au C.V.S. En cas de besoin, chaque famille ou représentant légal à la possibilité de solliciter les membres du C.V.S afin d’exprimer ses remarques et observations.

Les membres élus du C.V.S peuvent être sollicités pour des questions inhérentes à la vie de la M.A.S. Le compte-rendu de chaque séance est mis à disposition, en salle des familles.

  1. Directives anticipées

Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite appelée directives anticipées pour préciser ses souhaits concernant sa fin de vie. Ce document aidera les médecins, le moment venu, à prendre leurs décisions sur les soins à donner, si la personne ne peut plus exprimer ses volontés.

Les directives anticipées permettent au résident, en cas de maladie grave, de faire connaître ses souhaits sur sa fin de vie, et en particulier :

  • limiter ou arrêter les traitements en cours,
  • être transféré en réanimation si l’état de santé le requiert,
  • être mis sous respiration artificielle,
  • subir une intervention chirurgicale,
  • être soulagé de ses souffrances même si cela a pour effet de mener au décès.

Les directives anticipées peuvent être rédigées par toute personne majeure.

La personne majeure sous tutelle peut rédiger des directives anticipées avec l’autorisation du juge ou du conseil de famille, s’il existe. Elles doivent prendre la forme d’un document écrit sur papier libre, daté et signé.  Les directives anticipées ont une durée illimitée. Toutefois, elles peuvent être à tout moment modifiées ou annulées.

  1. Culte :

La MAS s’attache à recueillir et respecter la pratique religieuse de chaque résident. Un espace est réservé pour favoriser cette pratique. Le résident a la possibilité de mettre dans son espace privatif les signes religieux de son choix ainsi que d’y associer les rites et pratiques.

Les habitudes alimentaires en lien avec la pratique religieuse sont recueillies et respectées au sein de la MAS.

  1. Départ

Lors d’un départ vers une autre MAS ou un EHPAD, à la demande du résident,  du représentant légal ou/et sa famille, le représentant établit une demande au directeur de l’établissement, celle- ci est transmise au cadre de la structure qui prend contact avec le représentant légal pour définir les contours du transfert. Un accord médical préalable est nécessaire. Le représentant légal prend contact avec la structure d’accueil qui adressera à la MAS ou au représentant légal un dossier d’admission qui devra être complété puis visé par le médecin.

DEMANDE DE CONTACT !

Partagez notre savoir faire sur les réseaux !